Michel Ponte

Michel Ponte est un auteur né le 11 juin 1947 à Paris. Il vit aujourd’hui dans les Hautes-Alpes près de Gap. Il a terminé sa carrière de professeur de SVT, biologie humaine, STBP, au lycée Honoré Romane d'Embrun en 2007.

 

 Regards sur l'œuvre. La musique et les arts en général l’ont toujours fasciné, mais c’est le théâtre qui est à l’origine de sa vocation littéraire première, comme comédien mais également comme metteur en scène et formateur. Il est répertorié sur Wikipédia à "Ecrivain du XXI° siècle" et "Eugène Onéguine".

Activités théâtrales. Il a suivi une formation très complète de comédien, direction d'acteurs et metteur en scène dans plusieurs centres et compagnies de la région parisienne, notamment le Val-d'Oise [Théâtre des Arts, Conservatoire régional, compagnies Vagues et Terres (Rémi Gravier) de Villiers-le-Bel etc.] Il a également été de nombreuses fois amené à intervenir dans des Ateliers pour adultes et en milieu scolaire.

Aujourd'hui il a repris la Direction d'Acteurs et la Mise en scène de la compagnie « Les baladins de Serre-Che » (05220).

Il prépare au Monêtier-les-Bains (05330) un spectacle son et lumière qui sera produit aux mois de juillet et août 2013.

Œuvres de Michel Ponte :

 

 

 

- 2007 : Un roman inspiré de la légende de Faust, « NUL HOMME N’EST UNE ÎLE » (édit. Persée, épuisé).

- 2008 : Un roman sur le thème de la révolte, « BELLA CIAO ».(Ed. Jets D’encre)

- 2008 : Un recueil de nouvelles « LE RISQUE ZÉRO N’EXISTE PAS » (Ed. Jets D’encre)

- 2009 : Un roman introspectif sur le thème de la mémoire qui constitue un de ses sujets récurrents, « CE QU’IL RESTE QUAND ON A TOUT OUBLIÉ ». (Editions Publibook, épuisé)

- 2010 : Une transcription d’Eugène Onéguine, « BARRICADES MYSTÉRIEUSES », pièce de théâtre écrite en vers (Ed. Jets D’encre)

- 2012 : Un recueil de poèmes illustrés par une jeune graphiste Lyonnaise, Marlène Zarrella,« UN PEU PLUS TARD QUE D’HABITUDE » (Ed. Jets d’Encre)

- 2013 : Nouvelles, "VIVRE AVEC SON TEMPS"

 

Sites : LinkedIn & Araneart

Blog de Michel Ponte http://micky05.overblog.fr